st-martyr


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lance Chadwick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lance
Admin ♠ Banque de Sperme


Féminin
Nombre de messages : 637
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Lance Chadwick   Lun 13 Aoû - 17:36

Nom : Chadwick
Prénom(s) : Lance
Surnoms(s) : Aucun répertorié jusqu’à présent.
Âge : 16 ans.
Statut : Je me croyais normal, bien que parfois je présentais des comportements étranges. D’après ma mère, je suis fou, sénile, complètement aliéné et doté d’une perversité, selon certains dires, exceptionnelle.
Niveau scolaire : Quatrième secondaire.
Cours préférés:Le français, la musique – je joue du piano ou du clavier -, les sciences et les mathématiques. L’histoire aussi est une matière que j’affectionne, mais ne me parlez pas d’éducation physique, cours que je méprise avec fougue.
Niveau d'assiduité en classe : Je vais toujours à mes cours, ne trouvant point ce qu’il y a de passionnant à les manquer.

Physique : Je n’ai pas le physique le plus admirable, le plus séduisant, le plus merveilleux. En réalité, nul ne pourrait réellement annoncer que je suis un jeune homme d’une beauté parfaite qui pourrait courtiser toutes les jolies damoiselles sans la moindre difficulté. J’attire les gens par mon aura sauvage et virile, par ce que je dégage, par l’image que je leur projette. D’autant plus que mon allure mystérieuse et sombre pique la curiosité de beaucoup et que mon style vestimentaire ne passe nullement inaperçu. J’ajouterai que ma haute taille, mes larges épaules, et mon corps musclé sont les premières choses que les personnes distinguent sur moi. Je les dépasse tous d’une tête et demi, voire deux têtes parfois. Mère disait que père était grand à l’époque, je ne pourrai l’affirmer puisque je ne l’ai jamais vu. Donc, je m’affuble généralement de noir et de blanc parfois, ainsi que du rouge terne. Mon style est simple, mais j’aime les étoffes douces et soyeuses, rien de rugueux et de rigide, ma peau ne peut le tolérer. Je porte autour de mon cou un pendentif d’où pend une croix celtique d’argent.
Selon l’avis de ma mère, j’ai les cheveux de jais de mon père, mais en beaucoup plus longs. Les pointes frôlent la fin de mes omoplates et ondulent avec une élégance rare. Je les noue fréquemment soit avec l’aide d’un ruban ou d’une lanière de cuir, soit je les coiffe. Par contre, j’ai les yeux de ma mère, bleus et presque translucides, pétillants de malice et scintillants tels deux immenses saphirs. L’une des deux seules parties de mon anatomie qui démontre de l’émotion, l’autre est ma bouche qui se compose d’un retroussement moqueur aux commissures de mes lèvres. Ceci désigne ma nature sarcastique et mystérieuse. Je donne toujours l’impression d’en savoir plus long que quiconque et de connaître tous les misérables petits secrets de chacun.
Comme je ne passe pas de temps au soleil, ma peau est d’albâtre, comme les cadavres privés de leur circulation sanguine. A un tel point que l’on peut discerner mes veines bleuâtres sous ma chair. J’ai un nez droit, des pommettes timides, un visage lisse et souvent cerné où se découpent des traits plus ou moins polis.


Caractère :
Mon caractère ? Je mentirai si je vous avouais que je suis un homme simple, aimant la vie, sociable et parfaitement comme les autres adolescents stupides et bouchés de notre génération. Non, je ne suis pas «hot, cool et branché » comme le disent si bien les jeunes. Non, je n’ai pas le tempérament d’un garçon de mon âge. Non, je ne suis pas comme les autres. Oui, les gens sont tous uniques, ils ont leur caractère propre, leurs qualités et leurs défauts, mais je me distingue d’eux. À vrai dire, j’ai toujours considéré qu’il y avait deux classes sociales dans ce monde morne et affligeant : la population et moi. Détrompez-vous, je ne me mets pas sur un pied d’estrade ou peut-être que si, mais je ne me suis jamais posé la question. Seulement, je sais que je ne fais pas parti des humains.
Que suis-je alors ? Un jeune homme talentueux dans le chant et la musique, ma spécialité est le clavier, dans le dessin et la poésie, dans les mathématiques, le français et l’anglais. Je suis un jeune homme doté d’une mémoire phénoménale, je n’ai qu’à voir ou à entendre une seule fois pour que je me souvienne par après. Je suis un jeune homme indifférent à ce qui m’entoure, curieux et assoiffé de connaissances, je cherche toujours à tout comprendre, à tout saisir, à tout savoir. Les secrets des gens sont, avec moi, tous démasqués. J’analyse ce que je perçois, ce que je vois, ce que je lis et je mets tout sur papier, dans un calepin que je traîne continuellement avec moi. Cette manie d’épier et de fureter partout rendait ma mère malade. Plus personne n’avait de vie intime en ma présence.
Aussi, je n’ai aucun sens de l’humour, je ne ris jamais, je ne souris que très rarement et nulle blague ne foulera mes lèvres. Je n’ai jamais compris l’utilité du rire, certains prétendent que cela évite la démoralisation de l’âme. Mon rire à moi sonne faux, rauque et est guttural. Je ne l’aime pas, je n’aime pas rire. Je tire mon chapeau à la personne qui, un jour, dénichera la source de mon hilarité, je ne l’ai jamais trouvée.
Bon que puis-je dire de plus ? Je suis possessif, ce qui m’appartient est mien jusqu’à ce que je dise le contraire et je suis également un pervers qui s’adonne à des pratiques des plus douteuses les unes que les autres. Aussi, j’ai besoin de d’ordre et de calme pour demeurer paisible, car en colère je suis une véritable bête qui ne peut plus se contrôler. Je peux aisément agresser un être et même le blesser grièvement, cela m’a apporté des problèmes par le passé. En un mot, je ne me contrôle pas. Humm…Je suis un homme d’honneur, galant, respectueux si vous le méritez, érudit, perspicace, taciturne. Oui j’aime les grandes conversations, mais je parle très peu. C’est même un miracle si vous m’attendez aligner plusieurs phrases l’une à la suite de l’autre.


Histoire :

Je suis le fruit d’une ancienne infirmière et d’un patient atteint de troubles mentaux. Paraît-il que l’homme aurait violenté et violé ma mère alors que celle-ci allait lui remettre ses antibiotiques. An fait, la version de l’histoire change à tous les jours depuis bien des années. Parfois, ma mère est sanglée dans un lit et est sauvagement chevauchée par un dément, d’autres versions racontent qu’elle fut prise à même le sol, sur un mur, qu’elle fut abusée avec brusquerie, qu’il l’avait déchirée dans sa furie. La semence du déséquilibré se rendit incontinent à l’ovule de Lucie, ma mère, et la féconda. Bref, la seule chose certaine est que je suis né de leur union forcée ou pas.

Ma mère m’a élevé seule avec l’aide de ses parents et de ses amants. Elle ne fut pas la plus tendre et la plus aimable des femmes. Son plaisir était de me ridiculiser et de m’insulter en disant que j’étais la réplique de mon père, rien de plus. De mon côté, j’haussais les épaules à ses pitoyables provocations et me plongeais dans les romans. Je commençai jeune à écrire, à chanter et à jouer de la musique. Je devins vite excellent. À l’école, bien que je sois le souffre-douleur vue ma petite taille maigrichonne, je récoltais les meilleurs résultats et étais le préféré des professeurs. Encore là, je remues mes épaules et n’en avais cure. Leur attention, que pouvais-je en faire ? Rien.

À la puberté, je grandis et doubla, voire tripla, de volume. J’impressionnais les gens de ma seule présence et plus un seul jeune ne me porta affront directement, ils s’arrangeaient pour me pourrir la vie en nourrissant rumeurs obscènes. Rumeurs qui étaient souvent vraies. Je suis attiré vers les hommes, j’accepte quelques femmes dans ma couche certes, mais mes plus beaux ébats amoureux furent avec un être de sexe masculin. Curieux maladif, j’ai consenti à essayer maintes pratiques, je suis complètement ouvert sur le sexe, étant un obsédé des contacts charnels, j’en ai constamment besoin. Mon orientation tirant sur l’homosexualité déplaisait fortement à ma très chère mère qui s’empressa de me « guérir » de ma…maladie. Me découvrir en train de me caresser n’a pas aidé non plus. Elle désapprouvait avec véhémence que je me touche sous son toit. Alors, pour l’enrager, je me suis mis à me trimballer nu dans la maison et à atteindre la volupté dans chaque recoin de la résidence, même sur elle une fois. Mes mains l’ont tripotée.

Toutes mes bizarreries ont déclenché un processus radical chez ma mère. Après 16 années en ma compagnie et ne pouvant plus me tolérer, elle a su comment se débarrasser de moi. Voilà pourquoi je suis devant cet établissement dont j’ignore l’usage.

Phobie(s) : J’ai une peur bleue des araignées. Sinon, très peu de choses peuvent me faire frissonner d’horreur ou me pétrifier littéralement.

Vous êtes un délinquant ou jeune en difficulté

Meurtrier, délinquant ou psychologiquement atteint ? Je n’ai jamais considéré le fait que j’étais potentiellement dangereux. Perturbé ? Peut-être…

Meurtre(s) et crimes commis : Oh…Aucun meurtre, mais plutôt des agressions dans mon cas si je suis d’une humeur terrible.

Handicap mental : Aucun que je connaisse.


Vous

Votre nom : (ou surnom)

Émilie ( Bébé Milie d’Chiasse, Nael, Milie…)

Votre âge : 17 ans

Comment avez-vous connu le forum? J’en suis l’une des deux fondatrices…

Personne sur votre avatar : (pour le recensement) Je ne sais pas…tu le sais Armie ?

Questions? Demandes spéciales?

Naaahh ^^

Il manque d’informations dans la fiche, mais je compte y remédier durant mes rps

_________________


Dernière édition par le Lun 13 Aoû - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cortez Keenan McClain
Admin ♠ propriétaire de st-Martyr


Féminin
Nombre de messages : 790
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Lance Chadwick   Lun 13 Aoû - 19:32

il manque pas d'infos patate XD c'est jsute parfait ^^ C'est pas comme mes interminables fiches de 1101 kilomètres ¬¬ je plains les admins quand c'est pas moi XD

validé ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilige.darkbb.com
 
Lance Chadwick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devis Katnisse James Fiche Finie =)
» CHADWICK; Toi t’es déjà mort dans le sous-titre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
st-martyr :: ♠ Introducing the game ♠ :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: