st-martyr


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et ça s'écroule (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eva Kareyton



Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Ailleurs !
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Et ça s'écroule (PV)   Dim 31 Aoû - 9:17

Un centre de détention pour mineur... Mouais. J'en ai déjà entendu parler, certains de mes anciens potes de galères y étaient allés. Ils m'avaient raconté que c'était marrant, dans le fond, qu'ils foutaient la merde avec un rien et que ça dégénérait rapidement. Au fond, je les ai toujours soupçonné de grossir tout ça, de rendre tout ça impressionnant et tout et tout... Mais j'ai jamais su si mes soupçons étaient fondés. Ca m'a toujours grandement énervé.
Bah voilà, je pourrais le lui demander, comment c'est vraiment, un centre de détention pour mineurs, ça pourra éclairer mes lanternes.
Après, il semble penser à autre chose, retourner un peu dans ses souvenirs. A mon (humble) avis, il pense à ces moments passés dans ce centre de détention...
Ahaa, il contre-attaque, à lui de poser les questions. Beaucoup plus franc... On abbat toutes les cartes alors ? Parfait, ce n'est pas pour me déplaire.
Je quitte cette position complètement nunuche pour m'adosser au mur, souriante. Enfin on parle de choses un peu intéressantes. Ca risque de mettre un peu de piquant.
Je prends une inspiration, digère ses questions, y repense, les répète dans ma tête et je me lance.

- Oui. J'ai fait de la taule. Quelques mois, dans une cellule bidon avec une autre fille... Lacey... C'était son nom. Elle s'était fait arrêter pour détention de drogue et tout et tout. Elle était marrante, cette fille. Elle voyait des cafards partout parce qu'elle avait pas eu sa dose. Elle est sortie deux semaines avant moi.

Je souris en repensant à Lacey. Elle était excellente cette fille. Les débuts, c'était de la baston pure entre nous, mais à la fin, on s'entendait trop bien. Dans une poche, à quelque part, j'ai son numéro de téléphone... J'en reviens à mes oignons, continue à raconter. D'un côté je m'en veux de lui avoir parlé de Lacey... Lacey c'est un peu la fille la plus chouette que j'ai croisée, la plus folle aussi. J'aurais du garder ça pour moi. De toute façon, je me rassure en me disant qu'il ne la connaîtra sûrement jamais, alors je peux bien lui en parler. Ca me fait bien marrer de me souvenir d'elle.

- J'ai tué un type. Ca a commencé avec un truc tout con. J'ai fauché dans un magasin, on m'a choppée. Il m'a chopée. Mais je me suis tirée en lui laissant un sérieux problème avec sa virilité... Le soir il me retrouve, ca dégénère et finalement je le tue...
C'est aussi simple, aussi con que ça.

Je lui laisse deviner si je suis en réadaptation. Ca va pas être très dur. J'observe longuement sa réaction, scrutant le moindre mouvement de fuite, la moindre intention de hurler à la folle. Ce serait marrant.

- Voilà... Tu le sais, je ne suis pas une sainte nitouche. J'ai raconté mes histoires, c'est ton tour.

J'étais absolument persuadée que ça allait aussi être intéressant, alors avait hâte de l'entendre parler. Donnant-donnant. je raconte, on me raconte. C'est comme ça que ça marche, on ne donne pas tout court, on échange. La charité, la générosité ne sert pas à grand chose ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artificial-eden.new-forum.net/index.htm
Yoann Nadeau
Toxicoman averti


Masculin
Nombre de messages : 2187
Age : 26
Localisation : dans mes pantalons
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Et ça s'écroule (PV)   Dim 31 Aoû - 12:55

Elle s’accote contre un mur, tout sourire. Je sens que le sujet l’intéresse. Bien qu’il m’intéresse également, ce n’est pas le genre de conversation que me donne envie de me marrer. Mais bon, je m’efforce de lui sourire à mon tour. Ce qu’elle a bien pu faire ne m’effraie pas, même si, éventuellement, sa réponse peut s’avérer être très glauque. Quoi que mon propre passé n’est pas très bien non plus en fait. Je suis seulement curieux de savoir jusqu’où elle est allé. Plus, moins ou aussi loin que moi?

Elle a fait de la taule. Ça commence bien. Elle me parle d’une certaine Lacey mais bien que ce début de récit soit divertissant, j’attends surtout à ce qu’elle me dise pourquoi elle a fait de la prison. Le reste m’importe peu.

Et hop, l’info arrive d’un coup sec, sans avertissement. Elle a tué un mec. Je tique sur le coup. Je m’y attendais un peu, mais ça fait toujours bizarre d’en avoir la confirmation. Des tueurs, il y en a sans doute plein l’école bien que je n’en connaisse que très peu. Ce qui est con, c’est qu’il n’y a pas moyen de différencier un réadapté et un élève normal. Et c’est pour cette raison que très peu de gens connaît mes délits. Bon, ça, c’est si on ne compte pas la drogue qui est devenu une de mes caractéristiques légendaires.

Je ne comprends qu’à moitié son histoire. J’en comprends l’ensemble, mais je n’arrive pas à imaginer qu’une stupide histoire de magasin puisse finir aussi mal. Et puis, pourquoi pas.

Je la regarde un instant. Sans être effrayé, je suis quand même figé par la surprise. Je reste inexpressif, analysant tant bien que mal la situation dans mon esprit.

-Okaaaaay…

Voilà, je n’ai rien à ajouter de plus. Au moins, je sais maintenant. Bon, je secoue un peu la tête pour me reprendre un peu.

-Pas banal comme histoire quand même.

Je lui souris. Bon, c’est mon tour. Je garde un moment de silence, réfléchissant bien à savoir par où commencer.

-Hum, bah, ouff…

Une grande respiration et me voilà parti.

-J’avais 14-15 ans, et j’étais allé chez un pote…J’avais beaucoup de fréquentation plus vieille que moi. J’faisais pas mon âge qu’on me disait. Alors, la moyenne d’âge des autres personnes présentes était de 17 ans. C’était une fête. J’allais jamais à ce genre de truc mais bon, rien à foutre de ma soirée et presque tous mes amis y étaient, alors j’ai fait un effort. En plus, un ami avait promis de ramener de la ‘’E’’ et j’avais jamais pris de ce truc avant. À part du cannabis, je prenais rien d’autre. Fin de soirée, soul et défoncé, je crois qu’en plus de l’exta, j’avais fumé…Des types que personne ne connaît débarquent. Personne ne connaît, sauf Nicolas, mon pote, qui semblait inquiet. Mais, je ne m’en étais pas tellement rendu compte, drogué comme j’étais. Fin de l’histoire, un coup de feu, tout le monde sort. Dans mon escapade vers la sortie, j’ai trouvé Nick, au sol, mort, poignardé. J’ai rien compris de ce qui se passait. Un mec m’a approché de trop près, premier réflexe, je l’ai poignardé avec un couteau qui traînait à côté de mon pote. Sauf qu’il était pas armé en fait le gars, je tenais son couteau. Peu de temps après, la police est arrivé. Il y en a plusieurs qui ont été arrêté pendant la nuit où les jours suivants. D’autres n’ont jamais été attrapé. Et là, j’ai été arrêté moi aussi et ils ont tous galéré pendant des mois à savoir si oui ou non, cela pouvait être perçu comme de la légitime défense, des tests d’urine pour savoir si j’étais défoncé ou non, accumulation de mes témoignages et de ceux des témoins…Finalement vu que je n’avais pas l’esprit clair ce soir là ‘’on’’ a décidé que c’était un homicide involontaire.

Je reprends ma respiration, ne m’étant à peine arrêté dans mes explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bebemort.unlimitedforum.com
 
Et ça s'écroule (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mes devinette assez faciles pour les fortiches !
» Doux souvenirs, une autre équipe d'exploration
» Sounds like a rock band [MISSION]
» « Un amour impossible Qui devient possible, C'est tout un monde qui s'écroule. »
» Petite Sauge - 4 lunes, Vent. - « Il faut des lunes pour bâtir une vie mais il ne suffit que d'une seconde pour qu'elle s'écroule. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
st-martyr :: ♠ St-Martyr ♠ :: Bâtiment principal [Rez de Chaussée] :: Local étudiant-
Sauter vers: