st-martyr


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Confrontation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Confrontation   Jeu 15 Nov - 14:53

je suis en trein de marcher tranquillement dans les escaliers pour me rendre à mon cours quand je me rend compte que j'ai échappé mon cahier de dessin, alors je me penche pour le ramasser.

** Salut Samy sa va j'espère que tu ne m'a pas oublier parce que, crois moi, je n'ai pas arrêté de penser à se que j'allais faire aujourd'hui et tu peux pas savoir comment je me sent en forme. Dit-moi pas que tu traine encore tes vieux gribouillis je les utiliserais même pas pour me moucher tellement ils sont laid **

-La ferme c'est mes dessins à moi juge les pas je suis sur que tu ne serais pas capable d'en faire de plus beau que les miens.

**Quoi ??? tu essaille de me tenir tête continue comme ça et c'est sûr que tu ne seras plus capable de sortir de ta chambre et en passant je sais bien que je ne suis pas capable de faire de plus beau dessin que toi parce que moi je déteste ça **

je finis de ramasser mon cahier et m'assis sur les marches pour commencer à dessiner et dès que je commence mon dessin

** Ark regarde moi ça je le fouterais au feu si j'étais toi il est vraiment trop laid se dessin là t'es vraiment juste un bon à rien**

-Pourquoi t'es aussi méchant avec moi je t'ai rien fait

**Je te l'ai dit je suis en forme aujourd'hui ahahahah et au fait... ***

Je me tord de douleur pendant deux secondes pour ensuite me calmer avec un regard dément froid et insensible. Je me lève ,déchire le dessin que je venais de commencer et le jette à la poubelle pour ensuite cracher dedans comme si c'était le pire des déchets qui soit

-Voilà tu peut dire adieu à ton cours d'art parce que moi je vais me promener dans le couloir ahahah

**dire qu'avant je te confiais tout mes secrets et tu était si gentil avec moi**

-le passé c'est le passé, le présent c'est le présent ahahahah pour le moment j'ai besoin d'action.

je commence à descendre les marches une à une en sifflotant et en ricanant, laissant derrière moi mes affaires pour mon cour d'Art Plastique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Borland
Dieu ♠ Lapin de Cortez
Dieu ♠ Lapin de Cortez


Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 41
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Jeu 15 Nov - 19:29

J'ai marché rapidement pour me rendre a mon prochain cours.
J'ai les sens exacerbés par la coke, les pupilles dilatés. Je n'ai croqué qu'un carré de chocolat aujourd'hui et je tremble comme une feuille depuis hier. Yoann me dit que c'est a cause du manque. J'essaie de réduire ma consommation. Depuis qu'on est 'ensemble' je partage ma dope avec lui.. du coup je me prive pour qu'on ai de quoi tenir un moment. Ça va aller.. je vais courir un peu. Mes pas se font lourd dans le couloir et je crois que je suis en train de vivre au ralenti. Je ne regarde pas bien ou je vais. Mais j'y vais. Quel est mon cours ? Quel est ce truc que m'a dis Yoann déjà ? Quel est mon numéro de code bancaire ? Quel est le menu de ce soir à la cantine ? Quel.. Quel est cet abruti qui me fonce dedans ? Tant de question, et pas le temps de trouver des réponses qu'un type chevelu et nerveux au rire con et solitaire passe a coté de moi, sans prendre la peine de me contourner. Non bien sur, foncer dans les gens pressés c'est tellement mieux. Quelle pauvre merde.

-Hey ça t'écorcherais la gueule de dire 'Pardon' espèce de connard ? soufflais-je a bout de contenance, visiblement agacé et effroyablement vexé par ce manque total d'attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Ven 16 Nov - 16:01

je me suis retourné vers le gars qui m'a foncé dessus. Le regard plein de haine et de reproche

** il m'empêche de continuer tranquillement lui il me cherche, il va me trouver et il pourras plus dire n'importe quoi en ma présence**

** non arrête ne fait pas ça il n'a rien fait et je suis sur qu'il n'est pas méchant ne commence pas à te battre tu sais très bein que si tu te bat on va se faire enfermer dans une chambre d'isolement et je ne compte pas y aller tout de suite c'était tellement une belle journée**

je me tourne vers le côté comme si je parlais à une autre personne, mais je parle dans le vide

-Toi je t'ai rien demandé je fais se que je veux compris c'est pas toi qui va me contrôler maintenant ahahahah

je me retourne enfin vers le gars qui ma bousculer pour lui dire toute ma manière de penser

- Quand à toi, si tu cherche des ennuis tu viens de les trouver parce que maintenant je suis en colère

je fixe le gars toujours avec une petite lueur de folie je ne le laisserai pas s'échapper. je reserre mon poing et je prépare à me lancer vers lui pour le frapper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Borland
Dieu ♠ Lapin de Cortez
Dieu ♠ Lapin de Cortez


Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 41
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Ven 16 Nov - 18:00

Je le regarde, passablement effaré. Il me jette un regard noir après avoir tourné les talons. Je n'ai pas envie de me battre. Je suis un peu défoncé et j'ai de la coke dans la poche. Ma semaine est censée se dérouler sans problèmes sous peine de voir Yoann réintégrer son ancienne chambre.. pourtant je foutrais bien une paire de claque a ce gosse mal élevé.. mais un séjour chez le directeur ne parait plus aussi plaisant qu'avant je dois dire. Et je ne vais pas tout foutre en l'air sur .. un vice de forme.
Je secoue la tête, peu enclin a attendre des excuses, et résigné à me rendre en cours, plus qu'a me montrer belliqueux. puis le mec marmonne un truc. Il parle tout seul là ou c'est moi ? Il a un rire de déviant et me fait un peur. Mais qu'est ce qu'il a pu fumer ? Ca dois être vachement puissant .. en tout cas je le vois me considérer d'un oeil mauvais. Il m'a dans le collimateur maintenant.. Non mais et puis rien a foutre d'un gamin sans éducation franchement.. Le type s'approche de moi, une lueur peu commode dans le regard, des quelques mètres qui nous séparaient, il n'en demeure que deux ou trois. Si mon air supérieur, n'est qu'un écran de fumée, je me prends à espérer que .. Sa fierté, sa folie, le sont tout autant. Il serre le poing et s'apprête à me le balancer dans le visage. J'esquive la chose sans mal avec un simple pas de côté, et le toise d'un air ahuri.


Mais c'est quoi ton foutu problème ?

C'est décidé, s'il me réponds 'c'est toi mon problèèèème' il va s'en prendre une, et il ne l'aura pas volée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Ven 16 Nov - 18:50

ayant esquivé mon coup de poing, je me suis mis à perdre l'équilibre et par la suite dans ma chute je me suis frappé la tête sur la rampe de l'escalier. J'ai essayer de me relever en titubant j'ai réussi, mais pas sans peine je me suis aperçu que je saignais au niveau du crâne, avec extase, dès que le sang fut assez près de ma bouche je sortis la langue pour pouvoir y gouter.

-Ah c'est tellement bon ça me manquais se délicieux gout dans ma bouche ça me rapelle de bon souvenir pas toi Samy???


** argh non non pas ça pas encore je veut plus entendre parler de ça je veut même pas y penser j'ai tellement peur tellement de sang, tellement dégout, tellement de soufrance c'est trop je ne suis plus capable **


-ahahahah c'est se que je pensais toi aussi tu t'en souviens je suis content que ça te soit resté marquer dans la tête comme ça tu va toujorus garder un dernier souvenir de t'es parents.

je me retourne pour voir l'élève qui a esquivé mon coup de poing le sang coulant de mon front jusqu'à mes lèvres me rend encore plus dément toujours mes yeux fixer sur lui

-tu n'aurais pas du faire ça tu m'a exité maintenant je veut encore plus de sang ahahhahahah et si j'en ai pas de toi je vais en chercher ailleur comme par exemple pourquoi pas un autre élève ahahaha

**non arrête tu vois bien qu'on va se faire tuer si tu continue comme ça laisse le partir lui au moins il ne veut pas rater son cours**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Borland
Dieu ♠ Lapin de Cortez
Dieu ♠ Lapin de Cortez


Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 41
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Ven 16 Nov - 19:19

Merde. Je me suis poussé et cet abruti ne s'est pas arrêté, son corps s'est élancé dans un élan maladroit et sa tête est venue heurter la rambarde.
Je n'aime pas le sang. La vue du sang, le gout du sang, l'odeur du sang, le sang liquide, noir et épais. J'ai horreur de ça.
Ce type est vraiment dérangé. Alors qu'il vient de se fendre le front, il parle encore à son ami imaginaire et trouve même le moyen de rire de sa situation pathétique et pitoyable. Oui et c'est bien le mot, plus qu'il ne me dégoute, il me fait pitié. Je ne peux décemment pas aller en cours en laissant ce gars pisser le sang. Ce serait de la non-assistance en danger et même en demeurant un sale con, je n'ai rien à me reprocher, amis ça pourrait devenir mon problème si je ne l'aidait pas. Il ris toujours et sort des phrases hallucinantes, faites d'affabulations. Je n'en fait pas cas, et redresse mon sac sur mon épaule, en m'approchant, méfiant, mais condescendant.


Hey mec tu .. oh putain tu t'es pas loupé.


Si j'ai l'air aussi désolé c'est que je le suis. Un peu. J'appose une paume pacifique sur son épaule, comme pour l'inciter à se détendre un peu, alors que j'ai pour ainsi dire déposé les armes. J'ai même souris, un peu con mais avec un minimum de bonne volonté. Je suis bien altruiste moi aujourd'hui..

T'aurais pas du t'élancer comme ça tu .. tu sais.. OK.. j'me suis emporté m'enfin tu m'a foncé d'dans faut dire et puis je .. Allez.. viens on va aller faire un tour a l'infirmerie.. tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Sam 17 Nov - 21:30

**non tu as déjà essayer de faire assez de mal comme ça je ne te laisserai pas tabasser d'autres élèves aujourd'hui se n'est pas vrais je vais reprendre la place que tu le veuille ou non de toute façon tu es bien sonné **

je sens quelqu'un qui me touche l'épaule je me retourne vers le gars et lui souri timidement en étant très mal à l'aise

-je suis désolé... je ne sais pas se qui m'a pris oui je voudrais iben aller à l'infirmerie s'il vous plait au fait comment vosu vous apeller j'aimerais bien savoir votre nom ça m'éviterais de dire chose à chaque fois que je vous parle.

** Dit pas de baitise tu sait très bien qu'est ce qui t'es arriver c'était moi et tu peut pas le nier et la prochaine fois que je reprend le contôle tu peut être sur que je vais faire souffrir quelqu'un**

-Non ne fait pas ça tu sais très bien que si tu fais souffrir d'autres gens je déteste ça je ne veut pas que quelqu'un souffre la dernière fosi que tu a torturer quelqu'un ça m'a pris trois semaines à être capable de dormir sur mes deux oreilles et on m'avais punis pendant deux mois sans pouvoir sortir de ma chambre.

**ahahahha ça lui apprendra à me regarder bizarrement à chaque fois que je passe à côter de lui il avait juste à ne pas me dévisager il l'a bien chercher

-mais tu lui a quand même couper deux doigts avec un couteau à viande, je trouve ça horrible le cris du gars reste encore raisonnant dans ma tête .

je me dirige vers l'infirmerie avec mon compagnon temporaire sans porter d'attention à ma différence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Borland
Dieu ♠ Lapin de Cortez
Dieu ♠ Lapin de Cortez


Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 41
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Sam 24 Nov - 6:13

Putain. Ce type me fout les fois. Il parle tout seul, mais il parle d'avoir fait du mal a des gens.. Il me vouvoie en plus alors que j'ai a peine plus que son âge. Il est pas net, c'est clair. Mais j'peux parler.. moi aussi j'ai mon lot de bizarreries. Mais je ne me sent vraiment pas en état de lui en faire part.. Quand vous rencontrez quelqu'un vous lui déblatérez votre CV vous ? Tout le monde ou presque ici a un passé sordide et des antécédents sérieux. Je gage que son dossier à lui doit être bien épais.

Je..Victor. J'mapelle Victor. Et.. vous ? Puisque vous semblez être deux la dedans !
soufflais-je sur un ton qui se voulait humoristique, alors que j'apposai une main compatissante sur son épaule, l'enjoignant a me suivre à l'infirmerie.

Hey .. Dis.. t'as.. qu'est ce que t'as fait pour te retrouver ici ? Ca a un raport avec le type a qui t'a coupé deux doigts ? Enfin j'veux dire t'as pas l'air comme ça.. mais t'es pas commode au final .. c'est ça mhh ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Dim 25 Nov - 8:21

-Non j'étais déjà à saint-martyr quand Alex a coupé les deux doigts si je suis à saint-martyr c'est parce que Alex a tué mon père et ma mère. Le patron à mon père m'a trouvé entre les deux corps en sanglot il voulait m'emmener à l'hôpital, mais quand je lui ai parlé d'Alex il a décidé de changer de direction pour l'internat comme si j'étais fou mais je ne le suis pas Alex existe vraiment et il est capable de faire encore plus d'atrocitées que tu peux l'imaginer. J'en fais souvent des cauchemars il me fait vraiment peur.

** tu fais bien d'avoir peur parce que je ne faisais que m'échauffer avec mes victimes bientôt tu vas voir de quoi je suis réellement capable**

-Est-ce que vous pouvez me dire si l'on arrive bientôt à l'infirmerie je commence à pas me sentir très bien ah et au fait mon nom à moi c'est Samuel et l'autre vous l'aurez deviné c'est Alex. Faites attention il est très dangereux quand il le veut.

Après avoir dit le dernier mot je m'effondre par terre inconscient le sang continue de couler sur le sol j'ai le teint livide et j'ai beaucoup de misère à respirer. Les yeux fermés j'ai l'air d'un ange s'étant fait arracher les ailes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Borland
Dieu ♠ Lapin de Cortez
Dieu ♠ Lapin de Cortez


Masculin
Nombre de messages : 659
Age : 41
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Dim 2 Déc - 17:08

J'ai un peu peur.
Je regarde par dessus son épaule, l'air de rien et constate qu'il n'y a que du vide.. la continuité du couloir. Pas d'Alex. Plus de voix tremblante et machiavélique. Je ne sais pas quoi penser.. j'hésite à lui dire que j'ai envie de pisser et qu'il faut que je le laisse là. Ou même à lui dire que je dois aller en cours, parce que réussir mon trimestre est la priorité de toute ma vie. Je crois qu'ils ont mis le chauffage a fond (ah oui.. on peux dormir nu au Canada, Yoann m'a appris qu'ils avaient ça ici ! Incroyable ! ) et cela me tourne la tête. A moins que ce ne soient ses paroles douteuses.

Echanté Sam.. oui oui on arrive bientôt c'est juste là.. tu va voir c'est ..

Ok. je fini pas toujours mes phrases mais la ce con m'a un peu pris au dépourvu. C'est vrai quoi je marchais a ses côtés, tranquillement et d'un coup, le type s'est effondré,a près une mise en garde stupide. Sa tête n'a pas cogné contre le carrelage. Il ne saigne plus tellement.
Je ne ferais pas de cas de conscience. Personne ne nous a vu. C'est lui qui 'ma foncé dedans. La porte de l'infirmerie n'est pas si loin. Les gens qui le trouverons la penseront qu'il a fait un malaise et qu'il n'est pas arrivé dans le cabinet d'infirmerie à temps. Oui voilà. je m'en fiche. Quelques pas de côté. Il respire. Mh. Mes pas s'éloignent encore. Puis encore. Une fois quelques mètres plus loin je me suis mis à courir. Et j'ai fuis. Je suis bêtement allé en cours et j'ai tenté d'oublier ce pauvre garçon, visiblement très dérangé. En vain. Je l'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Di



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Mar 4 Déc - 11:52

Je n'avais pas grand chose à faire, le prof qui m'avait obligé à venir en cours après m'avoir repéré dans une cage d'escalier avait finalement crut à mon histoire de médicament manquant. Il avait tellement peur de voir mes yeux perfides s'illuminer d'une étrange manière. En rigolant je me baladais légérement dans les couloirs. Mes médicaments, je ne les prennais que lorsque je sentais le contrôle m'échapper totalement. Je ne voulais pas renouveler les colères que je ne pouvais arrêter. Je croisa un jeune homme qui rentrait en courant dans une salle de classe. Haussa les épaules je continua, inutile de m'arrêter il avait déjà disparut.
J'avais l'intention tout de même de récupérer des médicaments pour le cas où. Je pris donc la direction de l'infirmerie. Les mains le long du corps je pestait contre cet uniforme où il n'y avait même pas de poche. Mais bon je n'y pouvais rien et je continua mon chemin.
J'étais dans le couloir de l'infirmerie, une masse informe était par terre, à deux pas de l'infirmerie. Sans doute, un malaise qui l'avait prit trop tôt. Je m'avança vers lui et je le regarda de haut en bas pour commencer. Il ne semble très au point, en tombant il a sûrement dut tomber puis-ce que le sang coule d'une plaie fraîche. Je m'agenouille pour être à son niveau et pouvoir le secouer afin qu'il retrouve ses esprits. Le secouant doucement avec la main gauche, lui tenant la main de l'autre.


« Hey, reste pas comme ça ! Tu m’entends ? Rah putain, bouge un doigt fais quelque chose pour que je puisse m’assurer que tout va bien. Même si t’as envie de mourir, je te l’interdit ! Si une personne a droit à la mort je doute que se soit toi le premier ! » dis-je en parlant seule comme une imbécile, attendant une réaction quelconque.

Il n’y avait vraiment personne, si je devais le porter je mettrais sans doute un bout de temps à le hisser sur mes épaules. Et puis, je ne pouvais pas le laisser là en toute impunité. En soupirant je le fixa, continuant mes secousses régulières.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Jeu 6 Déc - 10:52

je n'étais pas tout à fait moi-même quand je remarquai soudain que je ne suis plus debout, mais bien allongé sur le sol et se n'était plus un gars qui était avec moi, mais bien une fille et elle me secouait assez fortement en plus. Dès que je fus assez conscient pour parler

-MeEeErRRcCi JJJee VVvVAAAiss MmmiiiEEEuUxX

**Tu n'arrives même pas à endurer une petite blessure tu es vraiment pathétique, tu es faible, si j'aurais été à ta place j'aurais continué ma journée sans me soucier de se petit détail tu ne m'arrive même pas à la cheville si tu m'aurais laissé frapper le gars de tantôt je suis sur qu'il nous aurait suplié de le laisser tranquille après. **

je me relève sans dire un mot, le teint pâle et le sang qui coule sur mon front jusqu'à ma bouche me donne l'air d'être mort, mais je suis capable de marcher c'est déjà ça.

-je vous remercie de m'avoir réveiller je pense que je me suis évanouie. Voulez vous venir avec moi à l'infirmerie se serait gentil.

je lui fait un sourire faiblard parce que je ne suis pas tout a fait en bon état mais c'est déjà un début je suis sur que je vais être au moins capable de me rendre à l'infirmerie.

-avez vous vu un grand gars?? Il était sensé venir avec moi à l'infirmerie à cause d'un accident... a et j'oubliais c'est quoi votre nom ???

En regardant mes vêtements tout neuf je remarque que je les ai tachés de sang

-ah non.... mon linge préféré il est tout taché je vais être obligé de me changer j'espère que les taches vont partir au lavage.

**ah pauvre petit Sammy il a sali tout son beau linge, mais qu'est-ce que tu dis la toi. Tu as déjà eu plus de sang que ça sur toi et tout a réussi à partir pas vrais alors arrête de pleurnicher espèce de trouillard**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Di



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Lun 10 Déc - 14:19

Je le regarde légérement surprise d'avoir trouvé quelqu'un d'aussi étrange. Mais mon expression disparaît aussitôt pour laisser place à un sourire. J'étais une meurtrière mais je devais changer, devenir plus sociable et prendre soin des autres plutôt que de ma petite personne. Il parla, parfois ce n'était pas moi son interloccutrice, en un coup d'oeil je comprit que ce garçon avait un problème de personnalité. Mais contrairement à celui qui l'avait laissé j'allais rester pour l'aider à aller à l'infirmerie. Je lui prit la main tachée de sang et le rassura.

« Tant fais pas je devais y aller moi aussi. Mon nom c'est Jia Di et toi ? » demandais-je légérement curieuse de savoir qui était cet étrange garçon.

Un jeune homme assez grand, j'en avais vu un qui courrait. Non pas pour être à l'heure à son cours mais sans doute pour fuir la folie qu'inspirait mon interloccuteur. Les gens ont toujours peur de ce qui ne leur ressemble pas. Sans doute étais-je un peu comme lui dans un certain sens, je ne savais pas qui j'étais et c'est pour cette raison que je lui tenais la main tout en l'attirant doucement vers l'infirmerie qui n'était qu'à deux pas maintenant.
Je n'avais aucune intention en me montrant si proche de lui mais c'était dans ma nature de prendre les gens par la main, pour tuer ma soeur jumelle je m'y étais pris de cette manière. A la différence que cette fois je n'avais aucune intention de mettre fin à sa vie.


« J'ai vu quelqu'un partir, c'est sans doute lui. Ne t'en fais pas c'est un idiot ! Et pour ce qui est de tes habits, le sang part facilement avec de l'eau froide. » dis-je avec un sourire en coin.

Les traces de sang étaient terrifiantes pour les coupables, j'en avait fait l'experrience. Mais mon sourire s'effaça lorsque je l'entendis marmonner, qu'avait-il fait par le passé? Ce n'était pas mes oignons mais j'étais terriblement curieusement d'en apprendre davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Mer 19 Déc - 11:19

Mon visage était toujours blême, mais j'étais capable au moins de marcher jusqu'à l'infirmerie j'espère seulement que l'infirmière était là, parce que je ne voulais pas manquer plus de temps pour mon cours d'arts plastiques c'était bien un des seuls cours que j'aimais bien. Je ne pense pas que ça devrais prendre une éternité me faire faire un pensemant pour ensuite retourner en cours.

[color=blue]Tout ça à cause d'Alex il ne pourrais pas se tenir tranquille pour une fois. J'aimerais bien avoir une vie normale pour une fois et me faire quelques amis.[/color]

**Fait attention à se que tu pense parce que je suis capable de le savoir et crois moi je ne pense pas que tu veux finir dans ta cellule pour encore 1 mois ahahahahha. Tout se que je peux te dire c'est que se que tu pense est impossible, parce que je serai toujours là pour toi. **

-Merci pour le conseil je ne savais pas que le sang partait facilement avec de l'eau froide. Au fait je m'appelle Samuel ... Samuel Legendre. Merci encore pour m'avoir réveillé je suis sûr que si tu ne l'aurais pas fait je serais encore sur le plancher à me vider de mon sang. Ça peut parraitre indiscret mais pourquoi as tu besoin d'aller à l'infirmerie ????

je commence à marcher mollement pour me rendre vers la pourte de l'infirmerie. Est-ce que Jia Di va faire de même???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Di



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Mer 19 Déc - 12:32

Je le regarde avec un sourire tendre, qu'importe qu'il parraisse bizarre, je suis moi-même considérée comme une psychopathe dangeureuse qui ne devrait pas contoyer le genre humain car je suis considérée comme un animal par les différents psychologues qui m'ont suivis mais je m'en fichais. Il n'était pas question d'arrêter de vivre pour autant, j'aimais ma nature sauvage et instable, je changerais quand l'envie m'en prendrais alors je n'allais pas juger quelqu'un parce qu'il se trouvait dans une situation un peu similaire à la mienne.

« On oublie souvent les choses simples. Que se soit pour faire les choses ou dans nos relations, seuls les enfants ont encore cet esprit candide qui cherche automatiquement le plus facile. » dis-je avec un ton amer.

Les images de mon enfance en compagnie de ma soeur jumelle à qui j'avais cruellement ôté la vie me revenaient à l'esprit. Un soupire m'arracha une partie fragile de mon coeur mais j'accompagna Samuel, je lui tenait toujours la main pour qu'il ne se sente pas délaissé. Pourquoi j'avais cette impression qu'il pouvait se sentir seul? Je n'en avais aucune idée, juste une intuition qui me poussait à être gentille avec lui. Quoi que, en général je n'étais pas vraiment méchante avec les adolescents ou les personnes dans la même galère que moi. Réfléchissant à une réponse à sa question j'ouvrit la porte de l'infirmerie tout en prononçant quelques mots à voix basse pour ne pas que l'infirmier puisse entendre.


« Je n'avais pas envie de suivre un cours à la con, dis-je avec un sourire avant de me tourner vers l'infirmier. Rendez-vous utile, il s'est cogné contre le sol et je l'ai trouvé dans un sal état. Et pis quand vous aurez finit, j'ai besoin de pillules! » dis-je en affichant un sourire suppérieur.

Je les suivis, je ne quittais pas Samuel des yeux je voudrais bien connaître son secret tout en restant la plus discrète. Attendant patiemment que l'infirmier qui avait une peur bleue de moi se bouge pour me passer les pillules, je pris place sur une chaise qui traînnait.


« Dis moi, Samuel, tu veux vraiment retourné en cours? T'es pas vraiment en état là. Il vaudrait mieux que tu restes couché jusqu'à ce soir. » dis-je en pensant que ça lui ferait plaisir d'avoir une occasion en or de sécher les cours en ayant une excellente raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Jeu 14 Fév - 13:47

"je sais que j'ai une exellente raison de ne pas aller en cours, mais je ne sort tellement pas souvent de ma chambre et j'ai tellement rien à faire dans ma chambre que c'est rendu que j'aime aller à mes cours même si le prof est plat ou ennuyeux."

** Oui parce que quand le prof est ennuyeux je peux le traumatisé mon passe temps préféré après me battre. J'ai hâte d'entendre crier le prof d'art, je sent qu'il ne va pas apprécier du tout la farce que je vais lui préparer**

l'infirmier arrive et désinfecte ma plaie qui commence à arrêter de saigner presque tout de suite après avoir mis de l'alcool dessus. Je me retien pour ne pas le frapper après tout il ne fait que panser ma plaie. Je le regarde avec des yeux rempli de haine et un sourir aux lèvres. Il avait remarquer que je n'étais pas normal alors il me demanda de sortir immediatement.

Puff comme s'il pouvait me donner des ordres ahahahaha

Je repris mon air angélique et me dirigea calmement vers la porte pour enfin sortir de l'infirmerie, mais rendu à deux pas de la porte de l'infirmerie je me retourne pour voir si Jia Di me suivais toujours je voulais la remercier pour m avoir soutenu durant le temps où j'étais inconscient jusqu'à l'épisode de l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Di



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Ven 22 Fév - 2:35

Jia avait simplement dit à l'infirmier qu'elle accompagnait Samuel ici elle avait simplement fouillé dans l'armoire à médicament et elle n'attendit pas qu'il lui tende un billet d'excuse de toute façon qu'est-ce qu'elle en avait à battre qu'on l'excuse de son absence en cours. Lorsque Samuel fut congédié elle le suivit, non pas pour le harceler mais pour être sûr qu'il allait mieux. Avec un sourire elle se remit à sa hauteur pour qu'ils puissent continuer leur conversation.

« Alors du coup tu comptes quand même pas aller en cours? Allez viens on va faire un tour, les cours peuvent attendre. » dit-elle en lui prennant la main pour l'attirer dans un couloir qui ne menait en aucun cas dans la zone de salle de cours.

Elle n'avait pas songé que le contact avec les gens pouvait le gêner et sans lui laisser le temps de réagir en bien ou en mal elle lui lâcha la main avec un sourire gêné. Elle n'était pas du genre à se formaliser de ce genre de chose d'habitude, elle était plutôt impulsive donc elle ne réfléchissait jamais à ce que les gens pouvaient penser de ses gestes.


« Hem désolée, je fais pas gaffe à ce que je fais... Qu'est-ce que tu veux faire? » demanda-t-elle en tentant de dissiper le malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Legendre



Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Dim 24 Fév - 20:57

Je ne comprends toujours pas pourquoi Jia me demande de sécher mes cours. Pourtant je lui avais expliqué que je voulais absolument y aller. Il faut croire que je suis obliger de la suivre parce que sinon je sens qu'elle ne voudra jamais me laisser partir.

je n'ai pas eu le temps de lui dire moi même que je la suivrai que déjà elle me prend par le poignet et me traîne avec elle je ne sais où. Avec seulement se petit geste je me sens rougir. C'est vrai que je n'ai pas vraiment eu de contact humain avec d'autres personnes depuis bien longtemps. La seule personne avec qui je parlais dans ma chambre c'était Alex ou le garde qui surveillait la porte, et en parlant de lui il était tellement froid avec moi que je me demandais s'il était vraiment vivant.

Puis tout d'un coup Jia Di s'arrête dans son élan et elle lâche ma main en s'excusant et en me demandant se que je voulais faire maintenant, je comprend qu'elle a été impulsive, mais ça ne me dérangeais pas du tout.

-eh bien...je sais pas vraiment j'ai toujours rêver d'explorer le reste de l'établissement surtout l'endroit où on a pas le droit d'aller ça me donne juste le goût d'y aller encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Di



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Confrontation   Jeu 28 Fév - 14:54

Jia le regarda en haussant un sourcil en quelques secondes il était passé du garçon timide qui ne voulait pas sécher les cours au garçon qui lui proposait de s'aventurer dans la zone interdite de l'école. Elle déglutit avec peine et repensa à la seule fois où elle avait mis les pieds vers là-bas. Rien que d'y penser elle avait à nouveau des frissons qui lui parcouraient l'échine. Elle ne pouvait pas penser à faire machine arrière car elle avait entraîné Samuel dans une aventure qui s'annoncait dors et déjà étrange. Avec un sourire peu rassuré elle inclina la tête vers l'avant.

« Je n'aime pas trop cet endroit mais justement c'est intrigant que dans un endroit comme cet internat recèlle une aille interdite. Je parie qu'ils cachent des choses comprométantes, après tout il doit y avoir des tas de choses dans cette école particulière. » dit-elle en laissant ses yeux s'illuminer en pensant à la drogue qui avait été supprimer et qui était peut-être entreposé dans cet endroit secret.

Avec un sourire, un peu plus sur de lui elle lui prit la main encore une fois mais pour cette fois ci elle garda une étreinte douce sur sa main, lui laissant l'occasion de faire comme bon lui semblait s'il n'appréciait pas ce geste. Elle le tirait doucement dans la direction recquise en prennant, toute fois, elle prennait son temps pour aller à son but, elle n'était pas pressée d'avoir des sueurs froides.


[ Comment on fait pour la suite?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confrontation   Aujourd'hui à 14:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Confrontation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confrontation
» [Confrontation] tournoi le 10 février 2007 au Mans
» Discussions autour de la Confrontation VI
» Discussions sur la Confrontation V !
» Les figs Confrontation de retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
st-martyr :: ♠ St-Martyr ♠ :: Bâtiment principal [Étage] :: Les Escaliers-
Sauter vers: